La coopération entre le Togo et la Banque Africaine de Développement (BAD) ne date pas d’aujourd’hui. C’est toute une histoire de soutien et de confiance. Raison pour laquelle la nouvelle Représentante-résidente de la Banque  au Togo, Mme Khadidia DIABI a bien voulu rencontré le premier ministre togolais, Komi Selom Klassou. Le chef du gouvernement l’a reçu en audience mercredi dans les locaux de la primature. Ils ont échangé sur les projets que cette institution bancaire prévoit mettre en place au Togo.

Le portefeuille de la BAD au Togo et les investissements de la Banque dans ce pays ont été également évoqués.  « Après ma prise de fonction au Togo en septembre 2017 en qualité de Représentant-pays pour le Togo de la BAD, je suis venue rendre une visite de courtoisie au Chef du gouvernement pour parler de mon portefeuille », a déclaré à la presse Mme Khadidia DIABI à sa sortie d’audience.

Le projet de développement des agropoles porté par le gouvernement et financé par la BAD a été au menu des échanges. Les attentes envers ce projet sont nombreuses. Il doit arriver à fournir de l’emploi à la population en réduisant naturellement le taux de chômage, permettre au Togo d’entrer de plein pied dans l’agroalimentation et nourrir de nombreuses  bouches. « Nous travaillons sur ce projet dont l’aboutissement interviendra au cours de l’année 2018 », a  poursuive la représentante.

« Nous espérons que, non seulement, cela va transformer le paysage de l’agriculture dans le pays mais qu’il sera aussi une source d’opportunités d’emplois au profit des femmes, des jeunes et va développer le monde rural. C’est un projet intégrant où il y aura toute la chaîne de valeur », a-telle déclaré.

Mme Khadidia DIABI succède à ce poste, à M. Serge Marie N’Guessan qui a été à l’origine de l’ouverture des bureaux de l’institution à Lomé en 2011.

 

Topics #Khadidia DIABI