Un projet grandeur nature a été annoncé par la Banque islamique de développement (BID). Il concerne des opérations destinées à des personnes souffrant de la cataracte. Au total 100 000 opérations seront menées dans 12 pays africains dont le Togo. La Banque Islamique de Développement (BID) par le biais de  sa Direction International Islamic Trade Finance Corporation, a fait part de ce projet cette semaine.

Selon nos informations, il s’agit de la deuxième phase du projet d’Alliance pour la Lutte Contre la Cécité Evitable. Il s’inscrit dans la logique du Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement (FSID) lancé par l’institution en 2008. Sur la liste des pays concernés figurent en bonne place le  Burkina Faso, le Tchad, les Comores, la Côte d’Ivoire, Djibouti, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Mauritanie, le Mali, le Mozambique, le Niger et le Togo.

Au cours d’une réunion de coordination pour la lutte contre la cécité à Istanbul, le directeur général du fonds, Waleed al-Wohaib a dévoilé le montant du projet qui s’élève à 30 millions $. A se fier à des chiffres qu’il a avancés, près de 33 millions de personnes en Afrique souffrent de déficience visuelle. Se basant sur ce pourcentage, près de 75% des personnes atteintes sont susceptibles de recevoir des traitements surtout  ceux liés à la cataracte.

 Dr Al Wohaib a qualifié la première phase du projet de  grand succès car il a permis de faire un dépistage et un traitement oculaires nécessaires à plus de 244 000 personnes, formé des médecins et fourni du matériel médical dans 8 pays africains, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, Djibouti, la Guinée, le Mali, le Niger et le Tchad. «  Plus de 49 000 aveugles de différents groupes d’âge », ont pu retrouver une  vue correcte.

La Banque va financer aussi plus de 100 000 chirurgies de la cataracte et fournir un million de verres médicaux aux enfants. Il est annoncé la  construction de six centres de santé, de trois centres de formation et le renforcement de capacités  de 90 ophtalmologues et infirmières dans les 12 pays africains identifiés.

 

Topics #Banque Islamique de Développement (BID) #Waleed al-Wohaib