C’est reparti pour les festivités marquant l’édition 2018 de la Quinzaine de la Francophonie. Les francophiles, francophones et amis de la Francophonie  se retrouvent pour partager leur passion commune lors de cette manifestation culturelle devenue annuelle. Une véritable tradition qui se répète et se perpétue. Hier mardi au Lycée de Tokoin (Lomé), la Commission Nationale de la Francophonie  et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) collaboration avec les autres structures de la Francophonie ont procédé au lancement officiel de ces activités.

Cette célébration se déroule du 13 au 25 mars sur toute l’étendue du territoire national. Elle est placée sur le thème : « Langue française, notre trait d’union pour agir ». Il est question essentiellement de promouvoir au-delà des bonnes intentions, des actions de terrain au travers desquelles transparait le  vivre ensemble. La langue française va aussi être célébrée sous diverses formes. La finalité étant de lui accorder encore une chance de conquérir les cœurs et continuer son plan massif de séduction.

«  A travers le thème de cette année, la Francophonie noue incite à l’action, nous encourage à initier et à innover. Il est maintenant temps d’agir après avoir parlé. Faire savoir ce que l’on a fait afin de partager avec les autres les résultats et les leçons tirées », a laissé entendre, Eric Adja, Directeur du bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest de l’Organisation Internationale de la Francophonie (BRAO-OIF).

Parmi la panoplie  d’activités inscrite au menu de cet événement figure en bonne place des rencontres d’échanges. Elles se dérouleront dans l’esprit du thème : « Le vivre ensemble; fédérer pour mieux agir » et seront déclinées en un atelier pratique d’alphabétisation des femmes en français pour la gestion de leurs activités commerciales, une Conférence des jeunes leaders de même qu’un concours dénommé « Joutes verbales francophones », des Causeries débats sur l’entrepreneuriat féminin et le 4e Salon international de l’éducation et de la formation.

 

Topics #BRAO-OIF #Eric Adja