André Kangni Afanou, l’un des  incontournables défenseurs des droits de l’homme au Togo n’est pas en marge de ce que vit le Togo. La situation de crise que traverse le pays depuis les événements d’août 2017 ne le laisse pas indifférent. Très souvent et dans la mesure du possible, il sort, publie des tribunes sur sa perception de la situation et ce qu’il faut faire. Il  n’a pas hésité en fin de semaine dernière à taquiner le pouvoir de Faure Gnassingbé en se servant d’autres exemples histoire de montrer les bienfaits de l’alternance.

« Passer la main, un mérite. Partir et laisser la place à un autre pour mieux faire. Il n’y a que du mérite dans cette attitude. En plus, en terme de leadership, les bons/ les grands leaders savent toujours qu’il faut laisser les autres aussi faire leurs preuves », écrit-il. Pour lui, le pouvoir de Lomé II est à bout de souffle. Il n’a plus rien de nouveau voire de créatif à proposer aux Togolais.

« Chez nous, âpres 15 ans, on continue de nous parler de « Vision du Chef de l’Etat ». Quelle vision ? Après 15 ans? La vision devrait être derrière. Pas devant. Vivement 2020 et un nouveau Chef d’État au Togo. Membre de UNIR, de l’opposition, de la société civile ou même un chef d’entreprise. En tout cas quelqu’un de vraiment nouveau. Ça ferait du bien à tout le monde. Passer la main, c’est forcément un mérite. C’est mon avis. », lâche le défenseur des droits humains pour qui il est temps que l’alternance  passe du rêve à la réalité.

 

Des exemples

 

André Afanou n’a pas hésité à donner des exemples où l’alternance n’a fait que du bien.  Il illustre ses propos avec le Niger où des militants du parti au pouvoir sont actuellement traînés devant la justice pour avoir appelé le président actuel à briguer un nouveau mandat. Cet acte est perçu comme intolérable pour les membres du parti au pouvoir.

En sport, explique-t-il, « Zidane, au firmament de son talent, a annoncé qu’il passe la main. Un autre va lui succéder et alors, on pourra comparer deux choses comparables ». Quelqu’un va-t-il réagir à ces comparaisons ? On attend de voir la suite !

Tag #André Afanou