L’Assemblée nationale togolaise a adopté le mardi 5 octobre 2019 en séance plénière le projet de loi modifiant les dispositions des titres I et IV du code électoral. La séance a été présidée par la présidente de l’Assemblée nationale  Yawa Tségan en présence du ministre de l’administation territoriale Payadowa Boukpessi. La nouvelle disposition du code électoral voté par les députés intègre le vote de la diaspora.

La nouvelle révision du Code électoral concerne également  la création des Commissions Electorales d’Ambassades Indépendantes (CEAI) dans les représentations du Togo à l’extérieur comme démembrements de la CENI, les types d’élections auxquelles les Togolais de l’extérieur peuvent prendre part et le nombre d’électeurs minimum pour l’ouverture d’une commission électorale d’ambassade indépendante.

Pour Payadowa Boukpessi commissaire du gouvernement lors de la révision du code, « tout est prêt pour le processus électoral et pour la tenue effective du scrutin présidentiel ».

Rappelons que l’élection présidentielle aura lieu au premier trimestre de l’année prochaine.

 

Tag #elections 2020 #lome