La série de formation initiée par la Cour des comptes à l’endroit des professionnels des médias s’est achevée ce mardi 18 mai 2021 avec la première vague sur de nouveaux modules. Les hommes et femmes de médias publics et privés ont été outillés sur d’autres aspects du fonctionnement de l’institution supérieure de contrôle des finances publiques.

Deux communications ont été au centre des travaux pour ce dernier jour de l’atelier de formation et de sensibilisation pour la première vague. La première communication a permis aux journalistes d’être outillés sur les travaux de la Cour, leur lecture et les angles de traitement.

L’objectif de ce module est de mettre en évidence et renforcer le rôle des journalistes dans la mise œuvre de la stratégie pour l’implication des parties prenantes de la Cour des comptes.

La seconde, a mis l’accent sur les attentes de la Cour des comptes vis-à-vis des médias. Sur cet aspect, la Cour a émis le vœux de développer une collaboration et un partenariat avec les médias pour accroître sa visibilité.

Pour la Cour, « le rôle des médias dans la promotion de la bonne gouvernance est incontournable. Tous les aspects de la bonne gouvernance sont facilités par un secteur des médias puissant et indépendant au sein d’une société« .

D’autres séries de formation et de sensibilisation sont prévues par les premiers responsables de la Cour pour amener les professionnels des médias à communiquer davantage sur ses activités et son mode de fonctionnement.

Tag #cour des comptes du togo #lome