Selon les prévisions de la Banque mondiale, l’économie togolaise devrait afficher une croissance de 3% en 2021. Une baisse par rapport au chiffre prévu par les autorités. L’Institution de Bretton Woods reste prudente avec la pandémie du covid-19.

Dans son dernier rapport publié en ce début du mois de janvier, la Banque mondiale annonce une croissance de 3% pour le Togo cette année.

Si ce chiffre prévoit une amélioration des perspectives économiques, il reste cependant loin des objectifs fixés par le Togo qui envisage une croissance de 4,7% « sous réserve que la pandémie soit rapidement maîtrisée”.

Cette croissance devrait être portée par les secteurs de l’agriculture, l’énergie, la zone portuaire, aéroportuaire et des infrastructures. On note aussi l’apport des investissements nationaux publics et privés, ainsi qu’étrangers.

Dans la sous-région plus précisément l’Afrique subsaharienne, l’institution financière mondiale basée à Washington annonce dans son document “un redressement modéré en 2021, avec un taux de croissance de 2,7 %”.

Voici les perspectives régionales selon la Banque Mondiale

Asie de l’Est et Pacifique : la croissance dans la région devrait rebondir de 7,4 % en 2021. Pour en savoir plus, consulter la synthèse régionale.

Europe et Asie centrale : l’économie régionale devrait progresser de 3,3 % cette année. Pour en savoir plus, consulter la synthèse régionale.

Amérique latine et Caraïbes : l’activité économique régionale devrait gagner 3,7 % en 2021. Pour en savoir plus, consulter la synthèse régionale.

Moyen-Orient et Afrique du Nord : l’activité économique dans la région devrait rebondir de 2,1 % cette année. Pour en savoir plus, consulter la synthèse régionale.

Asie du Sud : l’activité économique de la région devrait progresser de 3,3 % en 2021. Pour en savoir plus, consulter la synthèse régionale.

Afrique subsaharienne : l’activité économique de la région devrait croître au rythme de 2,7 % en 2021. Pour en savoir plus, consulter la synthèse régionale.

Tag #Banque Mondiale #croissance de 3% pour le Togo en 2021 #la Banque mondiale #lome