Ce soir, le réveillon du 31 décembre sera célébré sous couvre-feu en raison de la crise sanitaire. Ce n’est pas pour autant que la soirée doit être gâchée. On vous donne cinq astuces pour la réussir et enterrer dignement 2020.

Vous le savez, le réveillon de ce 31 décembre sera célébré sous couvre-feu en raison de la crise sanitaire : pas question de rejoindre des proches entre 23 heures et 6 heures du matin, de se rassembler sur la voie publique ou encore d’organiser une grosse fête chez soi cette année.

Ce n’est pas pour autant que la soirée doit être gâchée. On vous donne cinq astuces pour la réussir et enterrer dignement 2020.

Créer un compte à rebours

L’année qui se termine ne nous aura pas fait de cadeaux, entre la pandémie, les confinements successifs, la crise économique, la peur, les restrictions, l’incertitude, les voyages annulés, les files d’attente devant les magasins, la buée sur les lunettes avec un masque… Même le retour à la mode des Crocs ne nous aura pas été épargné.

Bref, voilà autant de bonnes raisons de quitter 2020 aussi vite que possible et peut-être, bientôt, retrouver la « vie d’avant ». Sur les sites watch is up ou décompte.net, vous pouvez créer gratuitement un compte-à-rebours personnalisé, avec la date, un thème, rédiger une description de l’événement et le partager. 5, 4, 3, 2, 1… On allume un cierge magique et on fait une croix définitive sur 2020. Ouf !

Faire la cuisine

Parmi les vertus des confinements, 2020 aura permis de se réapproprier la cuisine du quotidien, la remettre au centre de nos vies et révéler des talents insoupçonnés ! Faire son pain ou réussir une viande en sauce n’a désormais plus de secrets pour nombre de Français.

Cela tombe bien : étant donné que nous serons peu nombreux à la table du 31, c’est le moment de montrer de quoi on est capable sans pour autant passer trop de temps coincé derrière les fourneaux.

Prendre ses précautions

En raison de la pandémie, il est recommandé de passer la soirée de la Saint-Sylvestre dans la pièce la plus grande du logement, qu’il faudra aérer au moins dix minutes toutes les heures. Avec les températures négatives attendues dehors, gare à ne pas prendre froid… On n’oublie pas sa petite laine (manteau, écharpe…) et surtout, on ne la prête à personne.

Plus généralement, en plus du lavage des mains, du port du masque et du respect de la distance de 4m² autour de chaque convive, gardez-vous de partager quoi que ce soit : le même verre, les couverts (notamment pour le plateau de fromage), les serviettes, l’assiette de petits fours… Rassurez-vous, il est tout à fait possible de garder ses bonnes manières en respectant les gestes barrières

Rester connecté

Ce conseil que nous vous avions donnés pour le réveillon de Noël vaut aussi pour celui du Nouvel An : privilégiez les réunions virtuelles ! Grâce à un écran et une application (Whatsapp, Zoom, Skype, Facetime, Google Meet…) vous pourrez recevoir autant de personnes que vous le souhaitez sans prendre le risque de se contaminer.

Avec eux, vous pourrez partager l’apéro, le repas, quelques pas de danse, des bisous ou l’ouverture de la bouteille de champagne à minuit sans la peur du virus, du couvre-feu ou encore des contrôles sur la route.

Penser positif

Qui a envie de parler de ça alors qu’on en a « bouffé » toute l’année ? Traditionnellement, à table, il y a quatre thèmes à éviter : on ne parle ni de politique, ni de religion, d’argent ou de sexe. Cette année, on peut ajouter le coronavirus.

Mais alors, de quoi on va discuter ? De ce que vous avez dans l’assiette ou des souvenirs de réveillons passés, de votre nouveau penchant pour la cuisine justement.

Source: Dauphiné libéré

Tag #lome #nouvel an #réveillon 2020