Depuis plusieurs années, le gouvernement interdit l’utilisation des pétards pendant la période des fêtes. Les consignes restent les mêmes pour année. Le Général Yark Damehane ministre de la sécurité a sorti un communiqué pour rappeler l’interdiction.

« L’importation, la vente, l’usage des pétards assourdissants et autres objets du genre qui troublent la tranquillité et la quiétude des populations sont et demeurent rigoureusement interdis sur l’ensemble du territoire national surtout en cette période de fêtes de fin d’année » indique le communiqué du ministère de la sécurité.

Les instructions seront données aux forces de l’ordre pour le respect de cette disposition sur l’ensemble du territoire.

Hormis le trouble de voisinage que peut causer ces objets pyrotechniques, ils entrainent souvent des blessures notamment des brûlures. Cela peut aller jusqu’au délabrement des membres lorsqu’ils renferment une charge explosive lourde ou lorsqu’ils sont manipulés par des enfants. 

Tag #des pétards reste toujours interdit #lome