L’obligation de posséder le permis du type A pour les usagers des motocyclettes revient sur la table. Stoppé pour cause de la crise sanitaire, le projet est de nouveau évoqué par les autorités.

 Annoncée l’année dernière puis arrêtée à cause de la pandémie du cocid-19, l’instauration du permis type A au Togo va revoir le jour.

Suite aux chiffres du bilan de sécurité routière du second semestre 2020, les autorités réfléchissent à rendre obligatoire ce type de permis longtemps resté facultatif au Togo.

En effet, sur le second semestre de l’année écoulée, le Togo a enregistré 4503 accidents dont 335 décès, et 5780 blessés.

Selon le ministre de la sécurité et de la protection civile le Gal Yark Damehane, « pour 70% de ces accidents, ce sont nos compatriotes motocyclistes ».

Le ministre invite  « les motocyclistes, ceux qui ne l’ont pas encore fait, à se faire former et passer le permis« .

Hormis la mesure de permis type A obligatoire, et la mise en place de la politique de sécurité routière, un projet de loi est également en préparation pour règlementer le secteur en vue de baisser le nombre d’accidents sur les routes.

Tag #accident sur les routes togo #lome #permis type "A" togo #yark damehane