Le Togo affûte les armes pour lancer la campagne vaccinale contre la pandémie de Covid-19. La première phase de cette opération va démarrer dans les jours à venir. Dans un courrier, le ministre en charge de la santé le Prof Moustapha Mijiyawa a ordonné aux différents responsables régionaux de la santé de prendre des dispositions pour cette phase d’expérimentation.

Dans la note adressée, le ministre annonce que cette première campagne vaccinale contre le covid-19 concernera dans un premier temps le corps médical et se fera avec le vaccin « AstraZeneca ».

« La première phase de vaccination se fera avec le vaccin AstraZeneca et aura lieu dans les semaines à venir. Cette phase va cibler le personnel de santé sur toute l’étendue du territoire national et les populations à haut risque dans la région sanitaire du Grand Lomé » indique le communiqué.

 Le Prof Moustapha Mijiyawa charge les directeurs régionaux de la santé, directeurs préfectoraux de la santé, directeurs des hôpitaux et les directeurs des écoles de formation médicales et paramédicales d’établir la liste du personnel de santé,  y compris les agents de santé communautaires, ainsi que les apprenants des écoles de formation médicales et paramédicales.

Hormis le personnel médical, le ministre informe que les personnes à haut risque notamment « les personnes âgées de 50 à 64 ans, les personnes de moins de 50 ans qui ont des conditions sous-jacentes (affections chroniques et autres facteurs de risques), les détenus, les déplacés et les réfugiés » feront également partie de cette première phase de vaccination dans Le Grand Lomé.

Les données de ce dénombrement sont attendues  à la division de l’immunisation à travers chaque direction régionale, au plus tard le 21 février prochain en fin de journée.

En rappel, le Togo dénombre à ce jour, 80 décès, 4789 guéris et 818 cas actifs.

Tag #lome #Prof Moustapha Mijiyawa #programme de vaccination contre la Covid-19 #vaccin astrazeneca #vaccination contre la Covid 19 togo #vaccination covid19 Grand Lomé