Le Togo s’est engagé à l’Initiative Covax, visant notamment à accélérer l’accès des pays africains aux vaccins, dans la prévention contre la Covid-19. En attendant cette piste, les autorités explorent également d’autres possibilités pour vacciner le plutôt possible la population.

« Nous aurons des doses bien avant l’arrivée des vaccins du covax en juin »  avait déclaré le le Colonel Djibril Mohaman chef de la Coordination nationale de gestion de la riposte (CNGR).

Avec l’homologation du vaccin russe Spoutnik V par les plus hautes instances médicales, les autorités togolaises ne devrait-elles par se tourner vers ce vaccin efficace à plus de 91% et qui est déjà présent dans certains pays africains?

Pourquoi le Togo doit faire recours au vaccin Spoutnik V de la Russie?

Une prise en charge logistique moins contraignante

Contrairement au vaccin de Pfizer/BioNTech et Moderna, Spoutnik V n’exige pas une conservation à des températures extrêmement basses(-80°C). Le vaccin que plusieurs pays africain ont déjà commencé à inoculer à leur population peut être conversé à une température variant entre +2 et +8°C. Spoutnik peut donc se conserver dans un frigo classique.

Un vaccin efficace à 91,6 % contre les formes symptomatiques du Covid-19

Selon une étude publiée par la revue médicale britannique « The Lancet » mardi, le vaccin russe contre le covid-19, Spoutnik V, est efficace à 91,6%. Des résultats vérifiés et validés par des experts indépendants.

Un vaccin moins onéreux

Le prix d’une dose de Spoutnik V pour le marché international sera de d’environ 8,5 euros soit 5525 FCFA contre 19 euro de Pfizer/BioNTech soit un peu plus de 12000FCFA.

En rappel, Le Togo compte vacciner 60% de la population soit plus de 4 millions de personnes. Le corps médical, les étudiants, les enseignants, le personnel des administrations publiques et parapubliques, ou encore les forces de l’ordre seront prioritaires.

Tag #Coordination nationale de gestion de la riposte (CNGR) #lome #vaccin spoutnik V togo