Le Togo a un nouveau code du travail. Le document qui comporte 378 articles a été approuvé  à l’unanimité hier mardi 29 décembre 2020 à l’Assemblée Nationale.

Après deux jours d’intenses travaux, les députés à l’assemblée nationale ont adopté un nouveau texte qui servira désormais de code du travail. Ce document vient remplacer l’ancien en vigueur depuis près de 15 ans (2006).

Avec ce nouveau code du travail, les autorités cherchent un équilibre entre la défense des intérêts du travailleur, dans ses différentes catégories socio-professionnelles, et les intérêts des employeurs et des investisseurs.

Le texte, vise  « un équilibre judicieux entre les aspirations et les attentes des travailleurs d’un côté mais également les besoins des entreprises et des employeurs » selon Gilbert Bawara, ministre togolais de la fonction publique, du travail et du dialogue social.

Pour les employés, le nouveau code améliore, les conditions de travail, les normes sociales et environnementales, les heures supplémentaires ou complémentaires, ou encore les mécanismes de prévention et de résolution des conflits collectifs du travail.

Le texte prévoit également,  des améliorations dans la réglementation du chômage partiel et du licenciement pour motif économique.

Notons que le texte a été élaboré dans une démarche participative et inclusive, impliquant toutes les parties prenantes, en l’occurrence les syndicats, les organisations professionnelles et les employeurs (représentés par le Patronat).

Tag #lome #nouveau code du travail au Togo