Fait rare dans la fonction publique, un fonctionnaire issu du ministère de la Fonction publique, du Travail et du Dialogue social a été sanctionné par arrêté ministériel pour faute grave.

Monsieur Bouraïma Naboudja, professeur dans l’enseignement technique de 2è classe 2è échelon employé au ministère de la Fonction publique, du Travail et du Dialogue social est sanctionné pour avoir violé l’article 157 du statut de la fonction publique.

Selon l’arrêté N° 0265/MFPTDS en date du 29 janvier 2021 portant sanction disciplinaire, le professeur est sanctionné « pour manquement aux règles d’éthique et de déontologie, notamment pour non-respect de l’obligation de réserve et violation des dispositions de l’article 157 du statut général de la fonction publique ».

« Une mise à pied d’un (1) mois » avec « privation de toute rémunération à l’exception des allocations familiales » lui a été infligée.

Le ministre de la Fonction publique informe que le présent arrêté sera prochainement publié dans le Journal Officiel de la République togolaise.

Tag #fonction publique #ministère de la Fonction publique #Monsieur Bouraïma Naboudja #un agent de la fonction publique écope d’"Une mise à pied d’un (01) mois"